Faire ses courses Zéro Déchet

Hello ! Ça fait vraiment longtemps que je n’ai plus parlé de zéro déchet sur ce blog. Il est temps d’y remédier ! 😀 Dans cet article, je vais vous expliquer comment je fais mes courses d’une manière écologique et zéro déchet (ou presque). J’espère que toutes ces infos vous seront utiles !

1) Trouver les magasins zéro déchet et y étudier l’offre

Bon, forcément, c’est assez évident comme étape. Même si l’on trouve certaines choses en vrac dans les supermarchés, l’offre est très limitée. Aussi, perso je préfère faire mes courses dans de petits commerces bio qui font très attention à l’origine et la qualité des produits.

Pour trouver les magasins zéro déchet proches de chez vous, à Bruxelles ou ailleurs en Belgique, je vous conseille cette liste.

courses zero dechet

De mon côté, je fais presque toutes mes courses chez The Barn Bio Market. Parce que ce n’est pas très loin de chez moi et que l’offre est quasi complète. En plus, les prix sont plus que raisonnables. D’autres magasins où je vais souvent : Färm Hankar (à côté de chez moi), Bio Shanti et parfois l’Alimentation Géniale.

C’est accommodant d’avoir un grand marché où il y a quasi TOUT en vrac, comme The Barn ou encore Les Tanneurs. Mais parfois on ne trouve pas tout ce qu’on cherche au même endroit. C’est pourquoi je vous conseille vivement de visiter un max de magasins zéro déchet de votre ville pour étudier l’offre de produits qui s’y trouve.

Suivre ces magasins sur les réseaux sociaux est également un bon moyen pour être au courant des nouveautés.

Par exemple, je sais que mon muesli préféré est vendu dans 3 magasins proches de chez moi, mais pas chez The Barn. Je sais aussi que les spaghettis, les linguine et feuilles de lasagne sont vendus uniquement à l’Alimentation Géniale (en tout cas à ma connaissance). On y trouve également de délicieuses saucisses véganes artisanales sans emballage de la marque Bouche B 🙌.

Le zéro déchet, c’est une question de choix. Si l’on ne trouve pas ce qu’on souhaite acheter en vrac, on essaye de le trouver dans un emballage le plus écolo possible. Pour les salades à tartiner par exemple, on les trouve aussi dans des bocaux ( Abinda). Pour le bouillon de légumes, il en existe en poudre dans un bocal en verre (Rapunzel, Morga). On est d’accord qu’il vaut mieux privilégier le fait maison, mais par fois on n’a pas le temps ou la possibilité de tout faire nous-mêmes. 

2) Avoir le bon matériel

sacs à vrac copie

Pour faire du zéro déchet, il faut d’abord investir dans du bon matériel. Pour les courses , cela ne se limite pas uniquement à des bocaux. Les bons sachets réutilisables est un must pour les courses zéro déchet ! Certaines personnes vont directement au marché ou magasin avec leurs bocaux, mais personnellement je trouve que c’est beaucoup trop encombrant. C’est tellement plus simple de mettre ses pâtes, son riz ou ses lentilles dans un sac en tissu et ensuite tout déposer dans un bocal. Par contre, pour certains produits des bocaux et des bouteilles en verre seront nécessaires. Munissez-vous également des tupperwares ou boîtes en inox pour tout ce qui est traiteur. Une toile cirée ou un wrappy (en jargon zéro déchet ) peut également être utile !

Quel emballage choisir ?

• Pour les fruits et légumes : je vous conseille d’utiliser des sacs à vrac colorés ou bien des filets. J’ai fait l’erreur de débutante d’acheter les fameux sachets en coton bio fin qu’on trouve actuellement un peu partout de la marque « Ah! Table! » et je me suis rendu compte qu’ils se tachent hyper rapidement. En plus, les taches partent difficilement au lavage… Certes, ce sont de bons sachets réutilisables pour commencer le zéro déchet,  car les moins chers sur le marché. Mais quand on sait que les légumes et fruits peuvent s’écraser un peu lors du transport… Les filets se lavent plus facilement et conviennent mieux à la conservation de fruits et légumes. En plus sur ceux de la marque Re-Sack le poids est indiqué si jamais on souhaite faire la tare. Bien évidemment, on peut fabriquer les sacs à vrac sois même avec du tissu issu de la récup’ !

• Et pour la salade, persil, épinards ? Pas très pratique de mettre les légumes humides dans les sachets en coton ! Du coup, j’optais souvent pour des sachets en papier… Mais ça, c’était avant de découvrir le sac imperméable Bag to Green ! Il a complètement changé la donne, j’en suis fan ! ♥ En plus, c’est du lin local enduit et c’est du made in Belgium. Et il se nettoie en deux temps trois mouvements, pas besoin de le mettre à la machine !

La coopérative Bag to Green va même plus loin, puisque tout est fabriqué dans des entreprises d’économie sociale employant des personnes en situation de handicap.

bag to green sac à salade

• Pour les céréales, légumineuses, noix, graines : les sachets style « Ah! Table » font très bien l’affaire ! En plus, ils sont légers donc on peut peser avec sans problème. Une fois à la maison, je transpose le contenu des sachets dans mes bocaux et c’est bon ! Petit tip : venir une fois au magasin avec vos bocaux pour retenir la quantité exacte de céréales ou légumineuses qui rentre dedans. Ça vous évitera de chercher pendant une heure où mettre vos 200g de pâtes, 150g de riz et 50g de lentilles corail restants qui ne rentrent pas dans vos bocaux… #c’estduvécu

• Pour les spaghettis : j’ai acheté un long bocal en verre trempé Simax, hermétique et surtout très léger ! Je le prends avec moi pour acheter les spaghettis ou les linguine. 🙂

• Pour les fruits secs : pour tout ce qui est abricots, dattes, figues (en gros, pour tout ce qui colle), je conseille de venir avec de petits pots de confiture vides. Vive la récup’ !

• Pour le pain et les baguettes : les sachets en lin Bag to Green sont parfaits ! Ils se  ferment grâce à un cordon coulissant en chanvre. J’aime beaucoup le fait que Bag to Green propose plusieurs tailles ! En plus, on peut même les mettre au surgélateur !

sac à pain bag to greensac à baguette bag to green

Traiteur (ou fromagerie, charcuterie, boucherie, poissonnerie) : de simples tupperwares suffisent. Comme vous le savez, je ne mange ni viande ni fromage donc perso, c’est très rare que je prenne mon tupperware avec ! Sauf quand j’achète les saucisses véganes Bouche-B, des falafels ou encore des burgers végans à la pièce. Dans ce cas-là, je prends ma boîte en inox Tiffin qui me sert aussi comme boîte de repas 😀 . Elle possède deux séparations à l’intérieur ce qui est plutôt pratique ! Certaines personnes utilisent aussi des toiles cirées (avec de la cire d’abeille ou cire végétale) qui prennent moins de place dans le sac de courses.

• Pour les épices : j’ai acheté de petits pots hermétiques pour acheter les épices en vrac chez Stock ou chez The Barn. Vous pouvez également utiliser des pots à épices récupérés.

• Pour les huiles & vinaigres  : avant, j’achetais mon huile d’olive au litre chez Stock que je mettais dans une bouteille hermétique. Puis j’ai déménagé et c’est devenu un peu trop compliqué pour moi d’aller là-bas. Du coup, je suis passé à l’huile en bouteille de 1,5L. Après tout, ça reste du zéro déchet, sauf le bouchon des bouteilles. Mais maintenant que The Barn propose des huiles et vinaigres au litre, je n’hésiterais pas à en acheter la prochaine fois.

• Pour les farines et poudres : ici, le même problème que pour les légumes humides ou les aliments collants. Pas très agréable à nettoyer votre sachet en tissu lorsqu’il y avait du cacao acheté en vrac (sisi ça existe → The Barn). La solution : soit prendre un bocal en verre trempé Simax, soit se procurer un sac à poudres en lin enduit Bag to GreenJe viens de découvrir ça sur leur site et je sens que je vais bientôt m’en acheter un, je le trouve ultra pratique !

cuisine zéro déchet 2

3) Entretenir son matériel

Il ne faut pas oublier de laver ses sacs à vrac assez souvent ! Le plus facile c’est de les avoir en double ou du moins suffisamment afin de ne pas se retrouver sans sacs le jour J. Avoir deux petits paniers chez soi pour ranger les sacs propres et sales peut aider à surveiller leur état pour pouvoir s’organiser. Pour les bocaux, c’est plus simple, il faut juste changer les joints lorsque ceux-ci deviennent trop usés. Il ne faut surtout pas laver les wrappys avec de l’eau chaude ou même tiède (la cire – ça fond !).

Je voulais remercier la marque Bag to Green qui m’a gentiment offert le sac à baguette et le sac à salade. J’avais acheté leur sac à pain il y a déjà un an et j’en suis ravie ! Autant vous dire que quand la marque m’a contactée pour m’offrir des produits de mon choix, j’étais aux anges haha ! Non seulement parce que ce sont des produits écologiques et fabriqués en Belgique, mais en plus la philosophie de cette entreprise correspond entièrement à mes valeurs (recherche d’une économie plus durable, éthique et circulaire). J’ai envie de dire bravo et vous inviter à soutenir ce super projet 100% belge 🙂 !

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me donner votre avis ou poser vos questions en commentaires 🙂 !

⋅ Elena ⋅

Une réponse à “Faire ses courses Zéro Déchet

  1. magnifique ta liste!
    Moi aussi j’aime bien le lin en contact avec les aliments, je le recommande, J’ai pas trouvé tissu filet en coton en belgique ….donc je suis restée de travailler avec le coton.

    J’ai besoin d’une boîtes en inox ….la tienne me semble parfait!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s