La fille du pont et sa broderie originale

Cela fait un bon bout de temps que je voulais vous parler de ce super projet, que j’avais trouvé complètement par hasard sur Facebook. Et voilà qu’entre deux tasses de thé, un granola et une énooorme part de gâteau, j’ai fait connaissance avec Julie, alias La fille du pont. Passionnée par la broderie, elle a lancé ce projet afin de proposer des sacs en toile brodés à la main et personnalisables sur demande. Julie et moi, nous avons beaucoup de choses en commun. On aime les voyages, les petits cafés cosy, les thés, les petits-déjeuners, les chats, les tote bags… Mais surtout, on partage une même envie de prendre notre temps et profiter pleinement de la vie. Après avoir passé presque 4 heures en sa compagnie à rigoler et à papoter (je n’ai même pas vu le temps passer), je suis tombée sous le charme de sa personnalité cool, curieuse et créative qui affiche une énergie et une joie de vivre. Adepte de la bonne bière et de la musique électronique, Julie a réussi à amener la broderie à un autre niveau.

Bref, je vous laisse découvrir La fille du pont et son univers. C’est beau, c’est artisanal, c’est belge. Moi, je suis fan !

– Julie, comment tu t’es mise à la broderie ? 

J’ai suivi une formation en design textile pendant 4 mois, à Bruxelles. C’est là que j’ai constaté lors d’un exercice que j’aimais beaucoup broder. J’apprends et je m’améliore tous les jours. Je suis toujours à la recherche de nouvelles techniques que je trouve dans les bouquins, sur le web ou sur Pinterest.

dsc_1457

– Quand as-tu commencé à broder pour les autres ? 

Tout a commencé avec les cadeaux pour les proches et les amis. J’ai réalisé beaucoup de sacs pour ma soeur et puis de bouche-à-oreille, d’autres personnes sont venues me demander un sac. D’ailleurs, c’est ma soeur qui m’a poussée à me lancer professionnellement. Maintenant, cela fait exactement un an que j’ai entrepris ce projet –La fille du pont.

–  Que représente pour toi la broderie et ton projet La fille du pont 

Lorsque je brode, je suis dans une bulle qui m’aide à me déconnecter du monde extérieur où tout va trop vite. Je peux facilement rester 5 heures sur une broderie. Cela m’est déjà arrivé plusieurs fois de soulever mes yeux et me dire : « Ah tiens, il fait déjà nuit ! »(rires). En fait, broder c’est très apaisant, c’est une manière pour moi de me relaxer. Dans cette société de surconsommation où l’on a pris l’habitude de tout acheter rapidement et sans réfléchir, j’avais envie de me lancer dans un projet qui va à l’encontre de cette tendance. Broder demande beaucoup de temps, de patience et de concentration. Dans ce rythme de vie de plus en plus rapide qu’on mène, cela me permet de ralentir et prendre mon temps.

dsc_1459-copie

What is this life if, full of care, we have no time to stand and stare. – William Henry Davies

– C’est un hobby particulier de nos jours. Comment les gens réagissent-ils quand tu leur révèles ta passion ? 

Souvent, ils s’étonnent (rires) ! Beaucoup de gens pensent que je le fais à la machine. Quand j’explique que je brode à la main, ça les surprend encore plus. Je préfère broder à la main, car cela me permet d’avoir un contact plus humain avec la personne qui a passé la commande. Ainsi, j’ai un rapport plus personnel avec l’objet et la réalisation, c’est très important pour moi.

dsc_1479

– Pourquoi as-tu choisi les sacs en toile pour ton projet ? 

Parce que je trouve qu’ils sont très pratiques, j’en ai toujours un sur moi. Un jour, j’avais brodé sur un tote bag et je me suis dit pourquoi ne pas continuer à les utiliser comme support. D’un point de vue technique, c’est aussi plus facile à broder dessus, car la matière est assez rigide.

dsc_1487

– As-tu déjà brodé sur d’autres objets ou eu des projets plus originaux ou plus insolites ? 

La première broderie que j’avais réalisée pour moi, c’était une de mes baskets Nike sur un sac en toile. Sinon, j’ai déjà brodé sur une housse de canapé, coussins, jeans, chemises et même des cartes postales. Je peux également broder sur des t-shirts, bien que c’est un peu plus compliqué, car la matière est élastique.

dsc_1489

– Concrètement, comment se passe la commande ?

Lorsque les gens viennent vers moi avec un projet, la plupart du temps ils ont une idée précise de ce qu’ils souhaitent. Ils choisissent la couleur du sac et du fils et aussi la typographie. Ils peuvent m’apporter une référence, par exemple une image, un texte ou un motif. C’est plus difficile lorsqu’ils disent: « Fais comme tu le sens » (rires). Avant chaque réalisation, chaque projet, il y a beaucoup d’échanges avec la personne. J’aime bien mettre en contexte chaque demande pour que le sac soit personnel. Ensuite, je fais quelques essais de mise en page sur l’ordinateur et puis je me lance dans la broderie. Je brode chez moi, mais aussi ailleurs. En fait, je peux vraiment broder n’importe où, à partir du moment qu’il y ait beaucoup de lumière (rires).

– Où trouves-tu le matériel nécessaire ? 

Pour l’instant, j’achète le fils chez Veritas. Je commande les sacs chez un fournisseur français et je fais toujours attention de les avoir en coton biologique. Mon rêve – c’est d’acheter du tissu et fabriquer les sacs moi-même.

dsc_1494-copie

– Quels sont tes plans pour cette année 2017 ? 

J’aimerais bien apprendre à coudre. Et aussi essayer d’imaginer moi-même les dessins en travaillant le noir et blanc pour que le sac devienne un tableau. Je fonctionne vraiment à l’envie, je ne veux pas avoir de contraintes. Ce projet doit avant tout rester un plaisir. D’ailleurs, je souhaite avancer sur son développement et créer des cartes de visite. Avec le temps, j’aimerais bien participer aux marchés, comme celui de La Tricoterie par exemple, mais avant ça, je veux avoir une démarche plus claire et précise. Pour l’instant, je vends beaucoup via ma page Facebook, mais j’ai aussi un compte Etsy. Par contre, je ne suis pas convaincue par ce dernier, car son principe ne permet pas de vendre d’une manière plus personnelle et « humaniser » la procédure.

dsc_1484

Julie avait gentiment accepté de réaliser un sac pour moi. Le contact s’est super bien passé, elle a été très à l’écoute et m’a laissée réfléchir à mon aise sur la phrase que je voulais avoir sur mon sac. Après des jours de recherches et d’hésitation, j’ai choisi la phrase suivante : BE KIND, to every kind. Je voulais avoir une phrase forte en rapport avec la cause animale. Pour les couleurs, j’avais demandé à Julie de broder avec un fils doré sur un sac noir. Et voilà le résultat 🙂 :

dsc_1497

Je suis super heureuse du résultat, je ne pouvais pas espérer mieux ! Je trouve que son travail est remarquable et très soigné. On ressent clairement que le sac a été réalisé avec amour 🙂 ! Je suis absolument dingue de ce sac, je ne m’en lasse pas ! C’est tellement plus original qu’un tote bag avec un imprimé et beaucoup plus humain aussi, puisque la broderie est réalisée à la main par une vraie personne et non une machine. Julie est une personne enthousiaste, dont le projet apporte tout une autre dimension dans notre monde de consommation où l’échange humain est laissé de côté pour faire place au profit. C’est tellement agréable de connaître la personne derrière la fabrication, cela change complètement le rapport habituel qu’on a avec les objets. En plus, je trouve que c’est aussi une chouette idée de cadeau à offrir sans tarder à ses proches ou amis !

dsc_1526

Pour info :

Sa page Facebook : La fille du pont

Son Tumblr : La fille du pont 

Son Instagram : lafilledupontbyjulie

3 réponses à “La fille du pont et sa broderie originale

  1. C’est un joli reportage sur quelqu’un qui parvient à faire des choix de vie avec joie, patience et persévérance, cette démarche n’est pas évidente même si le plaisir est là

    J'aime

    • Merci beaucoup ! 😊 C’est vrai que ce n’est pas toujours évident, mais cette démarche est tellement importante dans notre société de consommation… Retour aux sources, au artisanal et local, c’est une vraie nécessité de nos jours.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s