La Révolution Textile – la slow fashion à la française

J’ai découvert La Révolution textile il y a quelque temps, lorsque je cherchais les marques de la mode responsable. J’ai été directement séduite et intriguée par sa charte éthique et son choix de concevoir des vêtements en lin. Derrière cette jeune marque se cache Myriam Underwood qui après avoir travaillé dans la mode pendant sept ans, a décidé de créer une gamme de produits dont la conception est totalement transparente. C’est ainsi qu’en 2014 est née La Révolution textile.

Traçabilité des vêtements garantie

Le premier but de cette entreprise est de proposer des produits dont l’origine est facilement identifiable. Myriam a souhaité transposer le concept de la traçabilité beaucoup plus développé dans le secteur de l’alimentation à celui de la mode. Il est important de relier la fabrication des vêtements au facteur humain, qui est beaucoup trop souvent oublié au profit du rendement maximal dans le monde du prêt-à-porter. Sur le site de la marque, on peut donc retrouver toutes les étapes de la production : du stylisme à la fabrication de l’emballage, en passant par la culture du lin et la confection. Deux collections sont présentes sur le site : celle Made in France et celle Made in Portugal.

D’ailleurs, la transparence concerne aussi les prix des produits, puisque La Révolution Textile nous explique ouvertement comment est calculé le prix d’un produit :

prix-juste-590x1024

Le lin – la nouvelle laine végétale

Au départ, les deux premières collections hiver de la marque comportaient de la laine conforme aux valeurs de la marque, 100% traçable et écologique. Myriam avait choisi de travailler avec un fournisseur de mérinos blanc d’Arles issu d’un élevage où les animaux sont bien traités et élevés uniquement pour leur laine. Cependant, cette laine n’était plus disponible pour la deuxième collection et Myriam a dû se tourner vers un autre fournisseur. Mais après avoir visité l’exploitation de mérinos, elle a découvert que les brebis étaient élevées, non pas pour leur laine, mais pour la viande de leurs petits abattus hors de France. Sensible à la cause animale, elle a pris la décision de se lancer dans le lin d’hiver.

Le lin est probablement la matière la plus écologique au monde. La fibre du lin est particulièrement résistante, mais aussi thermorégulante. Le lin s’adapte à la température de notre corps : il garde la chaleur du corps en hiver et reste frais en été. Mais le plus important, la culture du lin ne nécessite aucune irrigation ! L’eau de pluie suffit ! La Révolution textile travaille avec les producteurs du lin belges, hollandais et français. Le lin cultivé en Belgique est donc le plus écologique, puisqu’il pleut tout le temps (joke)…

Voir ma sélection de vêtements et accessoires vegan du mois de novembre par ici.

Ma première commande : t-shirt épais Ella

Alors, je me suis lancée et j’ai commandé le petit pull Ella. Je dois avouer que dès que j’ai reçu mon colis, c’était le gros coup de cœur ! Tout d’abord – le packaging. Simple, écologique, mais élégant !

dsc_0566

À l’intérieur, il y avait une petite carte personnelle. On ressent toute la philosophie et l’approche humaine de la marque dans tous ces détails.

dsc_0644

Le pull est sublime et la couleur est vraiment jolie. Il est aussi très confortable et la matière est assez épaisse. J’ai remarqué qu’effectivement le lin s’adapte à la température du corps, du coup je n’ai pas du tout froid avec. Maintenant, j’ai tendance à mettre un petit débardeur en dessous, car les températures ont chuté. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les photos sont prises sur ma magnifique terrasse, j’avais vraiment trop froid pour le faire dehors :-(.

dsc_0622

Je l’ai payé 66€ livraison comprise (7€ pour la Belgique) et je trouve vraiment que le prix est justifié. C’est vraiment un investissement à long terme, car le pull est indémodable et vu sa qualité remarquable, je sens qu’il va durer très longtemps.

Pour info : 

Sur les photos, je porte le t-shirt épais Ella 100% lin de La Révolution textile, le pantalon en coton bio People Treel’écharpe Zara trouvée sur un vide dressing, le tote bag en coton bio par L’Atelier des Amis et les baskets Esprit, dont j’ai déjà parlé ici et ici.

dsc_0630La Révolution textile est absolument une marque à suivre en ce qui concerne la slow fashion. Il y a déjà quelques pièces de la nouvelle collection hiver qui me font de l’oeil !

J’espère que cet article vous a plu et que ce sera une chouette découverte pour vous, tout comme cela a été pour moi. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaires. 🙂

6 réponses à “La Révolution Textile – la slow fashion à la française

  1. Pingback: Mode éthique et végane : ma sélection du mois de novembre | Happy green me·

    • Chouette vidéo et super cette chaîne ! Sensibiliser les gens avec de l’humour c’est ça qu’il faut 🙂 Je ne suis juste pas convaincue par le côté « modéré » des vidéos : « Il faut regarder les étiquettes et éviter les provenances des pays pauvres », « Consommer du lait avec modération » etc. Je trouve qu’il faudrait dire les choses telles qu’elles sont : il ne faut PAS acheter les marques de la fast fashion. Il ne faut PAS consommer les produits laitiers (fromage inclus ). Je pense que c’est uniquement comme ça qu’on va VRAIMENT changer les choses.
      Néanmoins, je me suis abonnée à la chaîne, car c’est une bonne initiative !

      J'aime

      • Merci pour ta réponse Elena 🙂 ça fait super plaisir. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Et j’admire complètement les gens qui changent du jour au lendemain en respectant leurs convictions mais pour mon cas j’ai besoin d’un changement progressif (je ne parle pas des vêtements car c’est plus facile 🙂 ton article est super pour proposer de nouvelles alternatives/marques, j’ai changé mes habitudes de shopping du jour au lendemain mais pour la nourriture je suis en plein process :)).

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai arrêté de manger de la viande un peu du jour au lendemain, mais mon passage au véganisme a été progressif 🙂 Rapide, je l’admets, mais progressif. Après la viande, j’ai arrêté le lait, puis le poisson et pour finir les oeufs. Ensuite, c’était tout ce qui est issu de l’élevage animal : miel, cuir, laine… Tu as bien raison, il faut aller à son rythme dans tous les cas. Je veux juste dire qu’au niveau des vidéos, j’irai un peu plus loin. Laisser le libre arbitre c’est bien, mais je trouve qu’il vaut mieux être plus précis. Après, ce n’est que mon avis 🙂 En tout cas, je le dis encore, c’est vraiment un super projet !

    J'aime

  3. Pingback: Soldes : et si vous achetiez éthique & responsable ? | Happy green me·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s