Du végétarisme à un mode de vie plus éthique

Pourquoi mange-t-on de la viande ? Pourquoi participe-t-on à un massacre de masse tous les jours, même si souvent inconsciemment ? Parce qu’on DOIT manger les animaux ? Parce que c’est la chaîne alimentaire ? Parce que c’est normal ?

Pourquoi contribuer à la souffrance alors que ce n’est pas nécessaire ?

farm_cows

C’est la question que je me suis posée il y a exactement 3 ans, lorsque j’ai décidé de ne plus consommer de la viande. Faisant des études en communication et marketing, je me suis rendu compte que l’on consomme ce qu’on nous dit de consommer, qu’on mange ce qu’on nous dit de manger… pour faire plaisir à notre cher ami – le capitalisme. Je pourrais énumérer un grand nombre de techniques de marketing utilisées dans les supermarchés dans un seul but de nous pousser à acheter, mais là n’est pas la question.

Après avoir arrêté la viande en octobre 2013, j’ai commencé à m’informer sur le sujet. J’ai vu des documentaires comme Earthlings et Cowspiracy (en épuisant toutes les réserves de mouchoirs et à défaut du papier toilette pour essuyer mes larmes… ) qui sont absolument bouleversants, un peu beaucoup dérangeants et quelque part même libérateurs du conditionnement dans lequel nous vivons depuis des années considérant les autres êtres vivants comme des objets existant uniquement pour satisfaire nos besoins. Très vite, j’ai dit non au poisson, lait et j’ai arrêté progressivement les oeufs. Ce qui est extraordinaire, c’est le fait que dès qu’on arrête de manger de la viande, c’est comme si un voile nous tombe des yeux et on peut enfin y voir clair ! J’ai eu une énorme prise de conscience de notre consommation et notre rapport au monde. Désormais, j’exclus autant que possible tout ce qui provient d’un animal de mes achats, comme le cuir, la laine, la soie, etc. Je fais aussi attention d’une manière générale à tout ce que j’achète, et prends en compte les facteurs éthiques et écologiques des produits. Beaucoup de gens les haters ont tendance à dire que les vegans sont des extrémistes qui se soucient du respect des animaux au détriment de celui des humains. Mais l’un n’empêche pas l’autre ! En consommant moins de viande, on pourrait utiliser les ressources qui servent à sa fabrication pour nourrir plus de monde et aussi limiter notre impact écologique. En supprimant le cuir, on pourrait sauver la santé et même la vie des travailleurs qui sont obligés d’utiliser des procédés chimiques dangereux pour le préserver, souvent sans protection et dans des conditions déplorables.

Pour ma part, j’ai commencé à cultiver un amour et une compassion inattendus pour les êtres humains, ce qui n’était pas du tout le cas avant mon changement alimentaire (ceci étant dit, après avoir vu Earthlings j’avais envie d’exterminer la race humaine entière). J’ai commencé aussi à comprendre pourquoi certaines personnes sont réticentes face à ce mode de vie. Plusieurs fois, j’ai entendu les gens me dire : « Oui, mais si l’on commence comme ça on va arrêter de vivre, parce que tout est mauvais alors ! ». C’est la réponse typique d’une personne qui sait que ce n’est pas bien, mais par facilité ne veut pas changer ses habitudes. C’est devenu dans notre nature de préférer la facilité et même l’exiger. Si l’on regarde autour de nous, tout est fait pour nous faciliter la vie : la TV sur demande, les objets connectés, les applications mobiles. Sans oublier les plats préparés et les fast-foods… Changer nos habitudes, c’est sortir de notre zone de confort. Et qu’est-ce qu’on est bien dans notre nid douillet, là où tout est déjà sélectionné pour nous et mis entre nos mains par les lobbies industriels!

Devenir vegan pour moi va donc au-delà des animaux.  C’est le premier pas vers un mode de vie plus éthique, dont le chemin va être long.

Je vous invite à regarder ces documentaires/enquêtes/vidéos :

Earthlings : inutile de présenter ce documentaire culte, qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie. 

Cowspiracy : un autre documentaire très connu qui donne les faits incontestables sur l’industrie de lait et de la viande et leur impact sur l’environnement.

True Cost : un documentaire qui m’a beaucoup marqué où on voit la face cachée de la production des vêtements.

Industrie agroalimentaire : business contre santé, une enquête réalisée dans le cadre de l’émission Cash Investigation présentée par Elise Lucet et diffusée sur France 2. On voit comment les lobbies manipulent, désinforment et font pression sur les gouvernements, dans le but d’avoir le plus de profit possible.

L’industrie laitière expliquée en 5 minutes par Erin Janus, une vidéo super bien réalisée qui met en évidence d’une manière concise et explicite en quoi l’industrie laitière est une cruelle machine à sous et pourquoi il ne suffit pas uniquement d’arrêter de manger de la viande pour lutter contre la souffrance animale. N’hésitez pas à activer les sous-titres, si vous ne parler pas la langue de Shakespeare.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s